Writing, Flying and Huevos Revueltos

December 08, 2005

Umbelina Josephina da Cunha


La mère de mon arrière grand-père Elóy, la belle Umbelina Josephina da Cunha, était aussi la mère de mon arrière grande-mère Luiza, de la photo en haut. La fille de Luiza s'est mariée avec le fils de Elóy.

Umbelina était tellement belle, tellement fragile, e pourtant elle avait presque 100 ans dans cette photo! Très forte, la belle Umbelina! La photo est de décembre 1898. Elle l’a dédiée à son fils, mon grand-père, dans une calligraphie ornementée que remplissait de beauté les mots d’estime et respect: « À mon fils aimé, je dédie cette photo en signe d’amour et affection. »

Je me souviens que nous avons appris avec eux, les anciens, des belles formules de correspondance, en lisant les nombreuses lettres, surtout celles de ma grand-mère Milota, la petite fille de 4 ans de la photo en haut.
Les lettres de Milota commençaient dans des termes qui se rassemblaient à… « En espérant que celle-ci (la lettre) vous trouve en bonne santé et harmonie… »
Et se terminaient généralement par… « Je vous souhait à vous mon aimé (aimée, adorée, etc.), et à votre famille, tous les bonheurs, en attendant de vous nouvelles. Avec mon respect, de votre …. ».

Mon grand-père, surtout, avait des beaux mots remplis de tendresse, surtout pour sa femme, e surtout à la naissance d’un nouvel enfant. Il la trouvait fragile et il l’aimait beaucoup, et il ne pouvait pas vivre sans elle. " Milota doit accoucher ces jours-ci... elle est tellement fragile, j'ai peur... "
"Un très beau enfant est né aujpurd'hui, jour de saint.... Milota se porte bien, grâces à Dieu."
Il racontait que depuis d'avoir vu les chevilles de son aimée par accident, il a décidé tout de suite qu’elle serait sa femme puisque c’étaient les chevilles les plus fines et délicats qu’il avait déjà vues. Selon lui, des chevilles fines étaient signe d’un bon caractère. E il l’a demandé en mariage! Ils étaient cousins, d’ailleurs, comme la plupart des couples dans la famille.

La belle Umbelina s'est aussi mariée à l’un de ses cousins. Ses enfants aussi se sont mariés, la plupart, avec des cousins. Alors, la famille est restée avec les noms « da Cunha », « de Oliveira », « Rodrigues », « de Mello », « de Paula ».
Mais, ils se sont toujours considérés les « de Oliveira ».

2 comments:

  1. This site is one of the best I have ever seen, wish I had one like this.
    »

    ReplyDelete
  2. Your website has a useful information for beginners like me.
    »

    ReplyDelete

Un peu de retenu, SVP! LOL :))